Covid-19 – lettre aux habitants 05 juin

 

Télécharger la lettre 

Covid 19 – Lettre d’information aux habitants

Nous sommes sur un territoire qui est resté épargné par la pandémie et je remercie l’immense majorité de mes concitoyens qui a fait preuve de civisme et d’un comportement responsable en se protégeant et en protégeant les autres.

Au moment où j’écris ces lignes, je pense très sincèrement que la pandémie due au coronavirus touche à sa fin.

L’optimisme est donc de retour, mais il faut garder pour l’instant les bonnes habitudes prises pendant le confinement ; distanciation sociale, gestes barrières et port de masque dès que l’on est à proximité d’autres personnes (magasins, marchés, lieux de travail dans des bâtiments fermés, etc...)

Il y a toujours un risque de voir apparaître de nouveaux foyers (clusters) mais maintenant, contrairement à la situation de début mars, nous avons les tests permettant la détection du virus ou des anticorps qui attestent de son passage dans l’organisme. Nous avons également les masques grand public ou chirurgicaux en quantité suffisante. Cet ensemble de moyens permettrait de mieux circonscrire la propagation du virus Covid-19 s’il apparaissait près de nous.

On en sait aujourd’hui davantage sur cette maladie due au Covid-19. Il est clair que le sexe et l’âge, bien avant d’autres facteurs de comorbidité, constituent des facteurs de risques indéniables de la maladie.

Dans les décès dus au coronavirus, les hommes représentent 60% de la mortalité. De même, 75% des malades en réanimation étaient des hommes (source Santé Publique France). Toujours dans les chiffres marquants, les décès des moins de 50 ans étaient de moins de 10% et à l’inverse 60% des personnes décédées avaient plus de 80 ans.

Ce dernier point nous fait comprendre pourquoi il était si important d’être extrêmement prudents et rigoureux dans les EHPAD. Nous avons une pensée particulière pour l’EHPAD de Neuvic, qui jusqu’à ce jour, n’a pas connu un seul cas de Covid-19.

Merci aux résidents et à leur famille de leur compréhension, eux qui sont restés sans « vrais contacts » pendant de longues semaines.

Merci aussi et bravo à tout le personnel de l’établissement qui a su si bien s’occuper de nos anciens avec un évident surcroît de travail. Il y a eu redoublement des mesures de précaution relatives à l’hygiène et à la propreté, et le service des repas a été individuel en chambre et non plus pris en commun dans la salle dédiée.

Vous trouverez dans ce petit quatre pages un point de situation relatif aux professions de santé, à l’accueil des enfants dans les établissements scolaires et quelques autres informations pratiques.

                                                                                        François ROUSSEL

                                                                                         Maire de Neuvic

5 juin 2020

 

Retour à la normale pour les professionnels de santé

La vie de toutes les professions de santé a été fortement perturbée pendant la crise du Covid-19 et les patients concernés ont dû s’adapter.

Se préparant au risque d'un afflux massif de malades, les médecins ont mis en place des modes de fonctionnement adaptés. Ils ont évité le risque de propagation du virus en demandant aux patients de rester dans leurs véhicules, ou en favorisant la consultation à distance. Pour certains un appel téléphonique suffisait, permettant de faire le point pour le renouvellement ou l'adaptation d'un traitement en cours. Pour d'autres, le recours aux outils connectés (webcam depuis le domicile ou tensiomètre, stéthoscope connectés depuis les pharmacies) a permis un examen plus approfondi tout en évitant le passage par la salle d'attente.

Dans les pharmacies, des mesures de distanciation et de protection individuelles (masques, plexiglas...) ont permis à chacun d'aller chercher son traitement tout en garantissant la protection de tous.

Les infirmières, très sollicitées aux domiciles des patients, ont dû s'adapter aux protections supplémentaires (masques, surblouses, etc...) indispensables pour ne pas véhiculer le virus mais rendant le travail pénible et les soins plus compliqués.

D'autres professions médicales ont été plus brutalement mises à l’arrêt, contraintes de stopper leur activité ou de ne traiter que les urgences prioritaires.
Ce fut le cas des dentistes et des kinésithérapeutes, ainsi que l'orthophoniste, l'ostéopathe, l'opticienne, et la podologue de Neuvic. Comme pour les artisans et commerçants, cet arrêt brutal a pesé lourd sur leur activité. Nombre d'entre vous ont vu leur rendez-vous reporté, et c'est un soulagement de pouvoir à nouveau accéder à ces services essentiels.

De même, dans les métiers de services à la personne comme les agents de l'ANACE, qui sont chaque jour au plus près des personnes fragiles et qui ont assuré un lien précieux avec beaucoup de personnes âgées confinées.

Vous constaterez que les mesures d'hygiène, déjà rigoureuses dans ces métiers, ont été renforcées pour la sécurité de chacun. Il est donc important de reprendre contact avec vos praticiens habituels pour les informer des changements qui ont pu survenir durant le confinement et redémarrer les soins laissés en suspens.

Par ailleurs, on continue à préparer l'avenir. Le maire et le président de la communauté de communes ont rencontré vendredi 5 juin, les médecins généralistes du cabinet médical de Neuvic pour assurer la pérennité des médecins dans notre commune. La communauté de communes prendra à sa charge la compétence médicale pour favoriser l’accueil de jeunes médecins en mettant de nouveaux moyens matériels et humains à disposition du cabinet médical de Neuvic.

Nous le savons, la santé est un bien précieux, alors prenez bien soin de vous.

05 juin 2020

 

Les établissements scolaires à l'heure du déconfinement

 La crise sanitaire a eu un impact majeur dans le domaine scolaire car les établissements d'enseignement primaire et secondaire ont fermé leurs portes dès la mi-mars. Le travail à distance s'est mis en œuvre grâce aux moyens numériques modernes. Les enseignants et l'ensemble des équipes ont été fortement sollicités et ont dû faire preuve d'une grande capacité d'adaptation et d'innovation afin de poursuivre les apprentissages scolaires. Grâce à eux, le lien a été maintenu entre l'école et les familles et à ce titre là, nous leur adressons nos sincères remerciements.

Toutefois, malgré tout le travail accompli sur le terrain pour répondre aux directives ministérielles, les attentes des familles aujourd'hui ne sont pas satisfaites. Les injonctions paradoxales du gouvernement mettent les établissements scolaires en difficulté.

L'enjeu actuel repose sur la réouverture progressive des écoles et du collège. Les directives ministérielles et le protocole sanitaire imposent de lourdes contraintes d'organisation pour permettre l'accueil des élèves : la distanciation physique, le lavage régulier des mains, le non-brassage des groupes d'enfants ou d'adolescents, la désinfection très régulière des locaux et du matériel scolaire.

Les contraintes sanitaires, la configuration des locaux et le nombre des personnels présents limitent le nombre d'élèves pouvant être accueilli dans chaque classe. Les enfants ou les jeunes sont alors intégrés à un groupe avec un système de rotation, par journée. Ce système imparfait qui répond pourtant aux directives gouvernementales met en difficulté les salariés qui n'ont pas de mode garde pour leur enfant et par voie de conséquence, les entreprises de Neuvic et des environs. Ainsi, de nombreux chefs d'entreprise nous ont contactés pour nous faire part de leurs difficultés à poursuivre leur activité commerciale ou industrielle sans salariés. Des menaces de licenciement commencent à se faire ressentir.

Afin de pallier les manques de l'Institution scolaire, c'est le "système D" et la solidarité qui prennent le relais. La famille, souvent les grands-parents, garde les petits-enfants lorsque les parents ont repris leur travail. Malheureusement, cela se complique lorsque les familles sont éloignées géographiquement. Certaines font appel à des personnes "garde d'enfants", à domicile par exemple, mais le coût engendré est très souvent un frein.

Pourtant, aujourd'hui, les dernières études en la matière menées par des pédiatres montrent que "les enfants semblent moins contaminés et moins contaminants". La phase 2 du déconfinement faisait largement espérer un assouplissement des contraintes sanitaires. Or, si des domaines entiers retrouvent un peu de liberté, l'école continue à rester figée dans le respect d'un protocole difficilement soutenable. Les établissements ne peuvent plus jouer leur rôle en matière de pédagogie ou de sociabilisation dont les enfants les jeunes ont tellement besoin après cette période de confinement !

Tout le monde s'impatiente. Pourquoi continue-t-on à raisonner en Dordogne, département vert, comme en région parisienne ou dans le Grand Est, beaucoup plus touchés par la pandémie ? L'école est le dernier des services publics qui tarde à reprendre son activité et pourtant certainement le plus attendu pour la reprise économique.

Au moment ou d’habitude on dit « Vive les vacances », c’est tous ensemble que l’on a envie de dire « Vivement l’école »

05 juin 2020

 

- Informations utiles -

o La crise sanitaire a retardé un certain nombre de chantiers et l’ouverture de services

• Le plateau multisports dont le béton est coulé depuis la première semaine de juin sera opérationnel début juillet.

• Les colonnes semi enterrées pour les déchets (sacs jaunes et sacs noirs) de la commune de Neuvic seront toutes opérationnelles le 4 juillet. Il y aura également l’installation de plusieurs bacs à cartons en complément de la déchèterie.

• La distribution annuelle des sacs jaunes prévue en avril a été repoussée samedi 13 et mardi 16 juin.

• L’office de tourisme de Neuvic est rouvert au public par demi-journées en alternance avec Saint-Astier : les animations reprendront à la mi-juillet (accueil gourmand, été actif, etc...)

• La piscine et ses toboggans seront ouverts à la mi-juin.
• La base de loisirs : le bac et les bateaux électriques seront opérationnels à la mi-juin

et l’accès aux trampolines sera autorisé plus tard.

• La bibliothèque est accessible après rendez-vous mais reviendra au service « normal » prochainement.

o Masques grand public et chirurgicaux

• Masques grand public :

La communauté de communes (CCIVS) avec l’aide précieuse de nombreuses couturières bénévoles du territoire que nous remercions chaleureusement, a offert plus de 3000 masques grand public à notre commune et nous en avons encore à disposition pour ceux qui le souhaitent.

• Masques chirurgicaux :

Il est fortement recommandé de venir voter pour le deuxième tour des municipales (28 juin) avec son masque.
De plus, nous mettrons à la disposition du public des masques chirurgicaux à usage unique et du gel hydroalcoolique comme lors du 1er tour le 15 mars dernier.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Restez alertés, informés et prévenus

o grâce à panneau Pocket
Si ce n’est déjà fait, téléchargez gratuitement cette application sur votre Smartphone

o en vous signalant au secrétariat de la mairie
Si vous n’avez pas accès à Internet , au 05 53 82 81 80

05 juin 2020

 

Rechercher

Contact

Mairie de Neuvic

Adresse : 8 avenue Général de Gaulle, 24190 Neuvic

Email : mairie@mairie-neuvic.fr

Téléphone : 05 53 82 81 80

Site officiel de la mairie de Neuvic sur l'Isle - 2020